Les images sont des messagers publicitaires efficaces

Guidage vocal

Les images sont des messagers publicitaires efficaces Les effets de la communication visuelle

Toujours plus de contenu et de moins en moins d’attention: cette évolution booste la communication visuelle. En effet, les images véhiculent rapidement les informations et les messages. Mais elles déclenchent surtout des émotions, voire un effet haptique, lorsque l’observateur ressent physiquement une ambiance ou un message. Les entreprises ont donc tout intérêt à accorder une attention particulière à la communication visuelle.

Une image vaut mieux que 1000 mots

Nous ne retenons que 10% des informations que nous entendons. Pour la lecture, ce chiffre atteint 20% et même 80% pour la vue et l’expérimentation. En tout cas, c’est ce que nous apprend l’infographie de Wyzowl. Autres faits intéressants provenant de la même source: 93% de la communication est non verbale. De plus, notre cerveau traite les images 60 000 fois plus vite que les mots. Les textes assortis d’images sont plus compréhensibles, paraissent plus crédibles, atteignent des taux d’interaction nettement plus élevés et sont donc plus souvent partagés et commentés que les textes purs.

Diversité des exigences

L’ampleur de l’effet positif dépend évidemment largement du contenu de l’image. Celui-ci doit remplir de nombreuses exigences. Il doit:

  • être adapté à l’univers de la marque et au corporate design
  • illustrer le message ou l’expliciter
  • coïncider avec le titre
  • interpeller le groupe cible
  • être adapté au média
  • déclencher les sensations souhaitées
  • faire bouger les choses, susciter l’interaction
  • contribuer à la réalisation des objectifs en matière de communication

Images chaudes et froides

Les couleurs déclenchent diverses impressions de températures et sollicitent ainsi le sens du toucher. Les locaux dotés de murs bleu turquoise paraissent avoir une température jusqu’à quatre degrés Celsius inférieure à ceux dont les murs sont peints en rouge orangé. Les matériaux provoquent le même effet. Le bois, les textiles, le cuir et les matières plastiques paraissent plus chauds que les métaux, le verre ou la céramique, et ce même si la température effective est identique. La vue des matériaux à elle seule provoque cette sensation. Le choix des matériaux et des couleurs des objets est donc important si la température perçue influence le message d’une image. Ainsi, les matériaux et couleurs froids comme les tons bleus se prêtent plutôt à la promotion des boissons rafraîchissantes qu’à celle d’un thé chaud.

Quand l’observateur compatit

Quand la peau du cou du bricoleur commence à s’effriter dans la publicité Hornbach, l’observateur compatit. Et lorsqu’une jeune femme s’emmitoufle confortablement dans son pull-over en laine dans une atmosphère agréable, l’observateur ressent la douceur du pull-over sur sa propre peau. En effet, les neurones miroirs ou neurones empathiques activent les zones motrices du cerveau. D’ailleurs, cela ne s’applique pas uniquement aux films et aux photos, mais aussi aux textes dans la mesure où ils sont formulés de manière narrative, imagée et active. Lorsque les images de publicités montrent des scènes que l’observateur peut ressentir sur le plan sensoriel, elles demeurent gravées dans sa mémoire.

144 conseils pour un meilleur taux de réponse

Alan Rosenspan est l’expert en marketing direct le plus renommé des États-Unis. Dans DirectExpert special, il aborde tous les cas pratiques ou presque en proposant 144 conseils gratuits. Vous en saurez plus sur les facteurs déterminants pour le succès d’un publipostage.

Commander gratuitement maintenant!

Images illustratives

Non seulement les images représentent une composante essentielle des publicités, mais elles valorisent aussi les textes des newsletters, des blogs d’entreprise ou des réseaux sociaux. Elles transmettent rapidement au lecteur une «idée» du contenu et augmentent ainsi les chances que l’article soit lu et partagé. Dans la pratique, des banques d’images qui illustrent le message et correspondent au titre sont souvent utilisées pour ce faire. Le risque étant de toujours choisir les mêmes photos, voire les mêmes images, pour traiter d’un même thème. Pour faire la différence, il est intéressant de sortir des sentiers battus. La recherche d’images liées au thème sur Google montre les sujets fréquemment utilisés et qu’il convient donc d’éviter.

Concept visuel

Un concept visuel est généralement développé dans le cadre de l’identité visuelle d’une entreprise, d’une campagne ou d’une plateforme comme le site de l’entreprise. L’objectif consiste à construire une image unique et donc reconnaissable. Il peut prendre la forme de photographies, de graphiques ou d’illustrations. Pour cela, il peut être utile de mandater un photographe professionnel pour créer des images particulièrement authentiques. Peut-être se trouve-t-il parmi vos collaborateurs un ou une photographe amateur qui puisse s’en charger.

Sources et qualité

Vous pouvez acheter des banques d’images auprès de fournisseurs officiels tels que Fotolia, Shutterstock ou Getty Images ou vous en procurer gratuitement sur des plateformes comme 500px, pixelio.de ou flickr. Mais attention: toutes les images ne peuvent pas être utilisées sans licence. La résolution de l’image dépend du média cible. Par exemple, pour les réseaux sociaux, il est également possible d’utiliser des images de smartphones, alors que dans le domaine de la presse, des images de qualité et d’une résolution élevée supérieure à 300 dpi sont nécessaires.

Licence et mention de la source

Il y a deux choses à respecter lors de l’utilisation d’images de tiers: premièrement, il convient de s’assurer que l’image peut être utilisée pour le but souhaité et, deuxièmement, il faut citer la source lors de la publication. Les entreprises qui collaborent avec des agences doivent se faire confirmer par écrit qu’elles peuvent utiliser les images et consulter le certificat de provenance ou intégrer un passage dans le contrat stipulant que l’agence répondra de toute contravention à l’utilisation d’images.

Partager sur