Le mailing du futur selon de jeunes créatrices

Guidage vocal

Le mailing du futur selon de jeunes créatrices Trois idées pour acquérir de nouveaux clients en 2025

Le courrier physique reste un moyen efficace de s’adresser personnellement à quelqu’un et de le toucher au bon moment. Le mailing évolue sans cesse, tout comme les canaux numériques de marketing de dialogue. Trois jeunes créatrices présentent leur vision du mailing en 2025.

«Comment vous représentez-vous un mailing à l’avenir?» «DirectPoint» a posé cette question à trois jeunes créatives talentueuses, Anastasia Kaminski, Mara Schwegler et Nora Grütter. Elles devaient concevoir un mailing physique spécialement destiné à des jeunes clients – pas à ceux d’aujourd’hui, mais de 2025. Pour le reste, elles avaient carte blanche. Elles ont décidé elles-mêmes des éléments constitutifs de l’envoi, des objectifs de la publicité et de l’expéditeur. Ces trois jeunes femmes nous présentent leur vision et nous l’expliquent.

Un petit air de surprise

La transparence génère la confiance. C’est pourquoi Anastasia Kaminski a imaginé un mailing du futur dans une enveloppe transparente. Le résultat est admirable.

«Dans le commerce sur Internet, les acheteurs et les vendeurs veulent être certains que leurs produits arrivent à bon port, spécialement lorsqu’ils ont de la valeur. C’est pourquoi l’entreprise fictive de logistique PostTrack SA apporte son soutien aux clients commerciaux qui ont une activité florissante dans l’envoi de commandes passées en ligne en leur proposant le service ‹Secure Tracking›. Un timbre émetteur permet un suivi automatique de l’envoi. Le fournisseur et le client savent toujours exactement où se trouve le colis. PostTrack souhaite proposer cette offre attrayante à quelques sociétés de VPC par le biais d’un mailing bluffant en matière de sécurité. Je suis persuadée que, dans le domaine du marketing, on devra toujours davantage se distinguer à l’avenir pour attirer l’attention. PostTrack démontre les avantages de son ‹Secure Tracking› avec un véritable billet de cent francs dans une enveloppe transparente*. Le message: nous faisons en sorte que vos envois précieux arrivent eux aussi à destination. ‹Secure Tracking› achemine vos colis en toute transparence.»

* Un publipostage de ce type avec un véritable billet serait naturellement un marketing marquant. La Poste déconseille cependant l’envoi d’argent liquide par courrier.

Anastasia Kaminski, 18 ans, a su très tôt qu’elle se dirigerait vers une profession créative. Elle suit actuellement une formation de graphiste à l’agence de communication stratégique et visuelle Alltag, à St-Gall.

«Puce verte» pour main verte

La campagne de Mara Schwegler symbolise le marketing multicanal: son mailing du futur associe l’envoi physique et une technologie numérique astucieuse, à la grande joie des amateurs de plantes.

«La boutique en ligne fictive Plant Lovers envoie un mailing particulier à sa clientèle actuelle et potentielle. Il contient une ‹puce verte› électronique. Cette puce mesure la température et la clarté de l’endroit où elle se trouve. Il suffit aux destinataires de déposer ce petit expert là où ils souhaitent placer leurs plantes. En scannant le code QR de la puce avec leur smartphone, ils transmettent les informations à la boutique en ligne de l’entreprise Plant Lovers. Les amateurs de plantes recevront alors des conseils et propositions sur les végétaux les plus adaptés. Plus encore: grâce à la réalité augmentée, on peut les présenter dans leur environnement. On voit tout de suite le résultat à l’écran et l’on peut directement commander la plante de son choix. Comme la ‹puce verte› est d’une grande utilité, les amateurs de plantes la conserveront et la laisseront par exemple à proximité de leurs plantes. Ils garderont ainsi toujours Plants Lovers en mémoire.»

Mara Schwegler, 23 ans, a suivi une formation de graphiste à la Haute école d’art et de design de Zurich. Elle travaille actuellement en tant que graphiste chez Freundliche Grüsse, une agence créative full services à Zurich.

DirectCases: exemples de campagnes compilés pour vous

Le booklet pratique «DirectCases» présente une sélection de mesures de marketing de dialogue actuelles et réussies, réalisées de manière individualisée et orientée destinataire. Laissez-vous inspirer!

À commander gratuitement dès maintenant

Une caméra dans la boîte aux lettres

En tant qu’experte en vidéo et en photo, Nora Grütter reste fidèle à ses spécialités: pour faire de la publicité pour une jeune entreprise, elle utilise une technologie d’hier que l’on redécouvre aujourd’hui pour attirer l’attention sur son mailing du futur.

«Le Polaroïd existe depuis plus de 70 ans. Et pourtant, ce terme reste synonyme de photo spontanée auprès des jeunes, sur le principe ‹Click, quick, view›. L’appareil photo instantané, qui fait une fois de plus son comeback, continue à passionner ces jeunes groupes cibles. Mon mailing du futur a donc été conçu sous la forme d’un appareil instantané Leica Sofort. Au lieu de recevoir un courrier classique dans leur boîte aux lettres, les destinataires y découvrent un appareil photo instantané. Grâce à ce nouveau marketing qui reprend une ancienne tendance et la remet au goût du jour, la société fictive spécialisée dans la photo New One de Thoune veut susciter la curiosité des clients potentiels. Tout comme l’original, cet appareil a une fente sur le côté. Mais au lieu d’une photo, on en retire une carte. Au recto, des stickers sur le thème de la photo. Au verso personnalisé, une brève présentation de New One aux clients. La start-up incite les jeunes à découvrir le contenu sur les canaux numériques de l’entreprise – à entamer le dialogue. À mon avis, les mailings devront à l’avenir être d’une part simples et sobres, d’autre part cool et originaux.»

Nora Grütter, 22 ans, termine prochainement sa formation de quatre ans de médiamaticienne à la Poste suisse. Elle réalise des contenus multimédias dans l’équipe de production visuelle, notamment dans les domaines vidéo et photo. Elle voit son avenir professionnel dans la vidéo et le film.

Partager sur